Un 8 Mars revendicatif sous le signe de la lutte

Les luttes féministes ont permis de conquérir des droits et de progresser vers l’égalité entre les femmes et les hommes mais cette égalité est loin d’être effective. C’est pourquoi la journée du 8 mars ne se « fête » pas et n’est pas « la journée de la femme », mais bien celle de la journée internationale de luttes pour les droits des femmes. C’est une journée internationale de convergence de toutes nos luttes pour toutes les femmes d’ici et d’ailleurs. Lorsque les droits des femmes progressent dans un pays, cela encourage les autres femmes du monde à poursuivre la lutte.

Ce 8 Mars 2021 se déroule dans une période de crise pandémique avec une année ponctuée de confinements, de couvre-feu, de privation de liberté.

Les Femmes, les premières de corvée, ont mis en lumière toutes les inégalités qu’elles subissent dans nos sociétés encore plus dans cette période. Majoritaires dans les secteurs de la santé, de l’éducation, du nettoyage, du commerce, elles sont sous payées, peu ou pas reconnues. La majorité des salariées n’a jamais vu la couleur des primes COVID pourtant promises par le gouvernement.

Elles subissaient déjà la double journée de travail et sont passées à la triple journée lors du premier confinement : au travail et aux tâches domestiques s’est rajoutée l’instruction des enfants lors de la fermeture des écoles. Les inégalités entre les femmes et les hommes ont été exacerbées.

Le premier confinement a permis de prendre la mesure de l’importance et de la gravité des violences faites aux femmes par leur conjoint ou ex conjoint à leur domicile faisant bondir les signalements de ces faits. En 2020, 90 femmes ont été tuées sous les coups de leurs conjoints. Cela représente une baisse des féminicides en 2020 par rapport à 2019 (146), mais les associations féministes se veulent prudentes sur l’interprétation de ces chiffres l’objectif prioritaire étant d’en finir avec les féminicides.

Et cela demande des politiques publiques plus ambitieuses et des moyens supplémentaires.

Notre CMCAS milite depuis longtemps pour l’égalité entre les femmes et les hommes, pour l’éradication des violences faites aux femmes. Elle le met en œuvre chaque année en proposant des initiatives sur les centres de vacances famille, dans les colonies de vacances où nos actions sont adaptées à chaque âge. Nous avons des partenariats avec des associations qui militent pour les droits des femmes.

A l’occasion de ce 8 mars, nous vous appelons à vous joindre aux manifestations organisées par les associations, les syndicats et à revendiquer l’égalité entre les femmes et les hommes dans la vie comme au travail. La manifestation féministe aura lieu le lundi 8 mars à 14 heures avec un départ en haut des allées Jean Jaurès.


Il y a quelques mois, le Gouvernement n’avait pas trouvé mieux que de vouloir imposer la mise en concurrence du 3919 par un marché public, une décision qui pouvait aboutir tôt ou tard à confier le 3919 à un opérateur plus soucieux de la rentabilité économique que de la qualité du service rendu aux femmes.

La lutte contre les violences et pour la protection des femmes ne peut pas obéir à une logique de marché : il s’agit de l’intérêt général, et la mesure de son impact ne peut pas se contenter, comme c’est désormais l’usage dans les marchés publics, d’être quantitative.

La mobilisation des femmes, des associations a permis d’interrompre la procédure de marché public pour la gestion du 3919. C’est une bonne nouvelle pour les femmes qui pourront profiter de l’expérience acquise depuis trente ans dans ce domaine par la Fédération nationale solidarité femmes (FNSF), réseau associatif qui a créé le 3919 en 1992 et a inventé le métier d’écoutant-e.

La lutte des femmes a payé.


 

Vous subissez des violences physiques et psychologiques dans la vie comme au travail, des agressions, du harcèlement, appelez le 3919, numéro national géré par la Fédération Nationale Solidarité Femmes (FNSF)

©2021 CMCAS Toulouse I Mentions Légales I Vie Privée 

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?